Notre équipe

Cécile Tremblay

Cécile Tremblay

Chercheure principale

Cécile Tremblay, médecin microbiologiste-infectiologue, est directrice du LSPQ. En plus de ses activités cliniques, elle est impliquée dans plusieurs projets de recherche clinique, en particulier l’étude des réservoirs viraux du VIH,  des déterminants virologiques et de la génétique de la progression du VIH et de l’émergence de la résistance aux antirétroviraux. En collaboration avec des chercheurs canadiens, elle a mis sur pied et dirige deux cohortes pancanadiennes (progresseurs lents et vieillissement prématuré occasionné par le VIH). Le principal but de ses travaux de recherche est de faire avancer l’état des connaissances sur la pathogenèse du VIH et de favoriser de nouvelles approches dans la conception de vaccins ou de nouvelles thérapies et au développement de nouvelles stratégies pour prévenir la transmission du VIH. Elle est la responsable canadienne pour l’étude de la PPrE à la demande IPERGAY.

Joanne Otis

Joanne Otis

Co-chercheure

Joanne Otis, PhD en santé publique, est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation à la santé et professeure au Département de sexologie de l’UQAM. Ses travaux de recherche portent sur l’analyse des facteurs psychosociaux et socioculturels associés à la santé sexuelle. Ils portent aussi sur le développement, la validation culturelle, l’implantation et l’évaluation des interventions. Elle travaille auprès de diverses populations : adolescents en milieu scolaire, jeunes de la rue, hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes et personnes vivant avec le VIH. Elle se distingue par ses travaux de recherche participative avec les communautés en partenariat avec les organismes communautaires VIH/sida au Québec, au Canada et à l’international.

Robert Rousseau

Robert Rousseau

Co-chercheur communautaire

Robert Rousseau est le directeur général de RÉZO, un organisme de promotion de la santé et de prévention du VIH/sida et des autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) auprès des hommes gais et bisexuels de Montréal. Il est également formateur dans le cadre des programmes nationaux de formation sur les ITSS de l'Institut national de santé publique du Québec. Il est à l’origine de plusieurs partenariats de recherche et siège à de nombreux comités québécois et canadiens s’intéressant à l’amélioration de l’accès aux services de santé pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Dans le cadre d’IPERGAY-MTL, Robert est cochercheur communautaire pour l’implantation du projet en milieu communautaire.

Thomas Haig

Thomas Haig

Co-chercheur

Thomas Haig, PhD en communication, est agent de recherche à la Chaire de recherche du Canada en éducation à la santé et à l'École de travail social à l'UQAM. Il est coordonnateur de recherche du projet SPOT (une recherche-intervention de dépistage rapide du VIH en point de service communautaire) et du projet « Cultures du témoignage » (une recherche action portant sur l'utilisation du témoignage comme stratégie d'intervention sociale et culturelle). Ses publications ainsi que ses activités de recherche et d'enseignement sont fondées sur plus de 15 ans d'expérience en tant que militant et organisateur communautaire. Ses intérêts de recherche portent sur la communication dans le domaine de la santé, la mobilisation sociale, les méthodes de recherche communautaire et l'implication d'acteurs communautaires et de citoyens dans les processus visant le développement de nouvelles technologies de prévention du VIH.

Ken Monteith

Ken Monteith

Co-chercheur communautaire

Ken Monteith est le directeur général de la COCQ-SIDA (la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida). Ken travaille dans le secteur communautaire depuis 1990, chez À deux mains / Head & Hands et  Sida bénévoles Montréal (ACCM) avant d’assumer son rôle actuel à la COCQ-SIDA en 2008. Il détient des diplômes en relations industrielles, droit civil et droit commun de l'Université McGill et était membre du Barreau du Québec de 1991 au 2001, quand il a démissionné pour s’engager davantage dans la lutte contre le VIH-sida. Ken Monteith a été diagnostiqué avec une infection au VIH en stade avancé en 1997.


Mark A. Wainberg

Mark A. Wainberg

Co-chercheur

Mark A. Wainberg est professeur de microbiologie et immunologie à l'Université McGill à Montréal et est affilié à l’Hôpital général juif de Montréal. Il a servi comme président de l'International AIDS Society entre 1998-2000 et a effectué beaucoup de contributions indépendantes dans l'étude du développement des drogues. Il est reconnu pour avoir été le premier à avoir identifié l’activité antivirale du 3TC. Dr Wainberg est membre de la Société royale du Canada et un Officier de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec. Il est aussi Chevalier de la Légion d’honneur de France et membre de la Société royale du Canada.

Benoît Trottier

Co-chercheur

Jean-Guy Baril

Jean-Guy Baril

Co-chercheur

Jean-Guy Baril est médecin de famille avec une pratique spécialisée en VIH/sida. Cofondateur de la Clinique médicale Quartier Latin, il est aussi membre du Service de Consultation-liaison VIH/sida au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Il préside le Comité consultatif sur la prise en charge clinique des personnes vivant avec le VIH/sida au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec et codirige le Réseau Sida, maladies infectieuses du FQRS (Fonds de recherche en santé du Québec). Il participe à plusieurs programmes de recherche et est professeur adjoint au département de médecine familiale de l’Université de Montréal.

David Thompson

David Thompson

Co-chercheur communautaire

David Thompson est bénévole chez RÉZO où il exerce son deuxième mandat à titre de président du conseil d’administration. Avocat et membre du Barreau du Québec depuis 1988, il conseille des demandeurs d’asile et des immigrants vivant avec le VIH, référés notamment par les services sociaux à l’Institut Thoracique de Montréal. Au fil des années, il s’est notamment impliqué dans des comités consultatifs communautaires pour les sites montréalais de la Cohorte Oméga et d’AIDSVAX et a effectué une recherche de fonds pour le Réseau juridique canadien sur le VIH/SIDA sur les enjeux éthiques et communautaires liées aux essais cliniques pour un vaccin anti-VIH. Membre du comité scientifique de l’étude ANRS IPERGAY depuis bientôt trois ans, M. Thompson conserve, développe et poursuit un vif intérêt pour les nouvelles technologies en prévention des ITSS et en promotion de la santé des hommes gais et bisexuels à Montréal.  

Pascale Arlotto

Pascale Arlotto

Infirmière de recherche (CHUM)

Pascale Arlotto est née à Marseille, en France, et y a complété sa formation d’infirmière et obtenu son diplôme en 1996. En 1998, elle décide de s’installer au Québec. Elle a travaillé dans différents domaines à titre d'infirmière et a joint l’équipe de recherche du Dre Cécile Tremblay en janvier 2011. Elle a participé à l’implantation de l’étude IPERGAY à Montréal, et depuis, elle rencontre les participants de l’étude.

Chantale Beauvais

Coordonnatrice de l'étude (CHUM)

Chantale Beauvais est infirmière depuis 1983. Elle a pratiqué dans divers champs d’activité. Elle travaille en recherche clinique depuis une dizaine d’années, et depuis 2006 en recherche avec le VIH et les hépatites. Elle a joint l’équipe du Dr Cécile Tremblay en mars 2013 et est infirmière coordonatrice de l’étude IPERGAY.

Alexander McKenzie

Alexander McKenzie

Intervenant au projet IPERGAY

Alexander McKenzie a récemment complété un baccalauréat en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il s’est joint à l’équipe de RÉZO (santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels de Montréal) en mai 2013. Dans le cadre de ses fonctions, Alexander est un accompagnateur, où il fait du soutien et du recrutement des participants à l’étude IPERGAY-MTL. Alexander est aussi impliqué auprès des jeunes lesbiennes, gais, bisexuel(le)s, transgenre, notamment au Projet 10, où il s’implique comme bénévole. Alexander envisage d’entreprendre des études de 2e cycle en sexologie clinique et de développer une spécialisation en thérapie auprès des couples.

Gabriel Girard

Gabriel Girard

Co-chercheur

Gabriel Girard est sociologue (PhD), chercheur postdoctoral à l'Université Concordia, et ce, au sein de la Chaire de recherche VIH/sida et santé sexuelle. Il est membre du comité scientifique d'IPERGAY-MTL, impliqué dans le volet sciences sociales de l'essai. Il mène des travaux sur les sociabilités gaies et sur la médicalisation de la prévention du VIH en France et au Québec. Il a publié récemment Les homosexuels et le risque du sida. Individu, communauté et prévention, aux Presses Universitaires de Rennes. Il est également membre du Comité recherche de l'organisme RÉZO

Maxime Blanchette

Maxime Blanchette

Intervenant au projet IPERGAY

Maxime Blanchette a récemment terminé un baccalauréat en psychologie et sociologie à l’Université de Montréal où il poursuit des études en travail social. Depuis le début de son parcours académique, il s’intéresse aux questions liées à  la diversité des orientations sexuelles, à l’immigration ainsi qu’à la traumatologie. Maxime s’est joint à l’équipe de RÉZO à titre d’intervenant de proximité temps partiel au projet IPERGAY. Son rôle sera d’accompagner et d’offrir un soutien aux participants. Il aura également à assurer la mise en œuvre d’activités d’informations auprès de la communauté afin de mieux faire connaître le projet IPERGAY.